Le Domaine de la Bretesche : un havre de paix et de détente à une demi-heure de La Baule

Le Domaine de La Bretesche fait partie de ces rares adresses qui contribuent à la renommée de notre région. Le site se trouve à une demi-heure de La Baule et, si vous êtes parisien, vous pouvez maintenant vous y rendre beaucoup plus facilement le temps d’un week-end grâce à la liaison LGV qui permet à Redon d’être à seulement 2 heures 05 de Paris, avec plusieurs TGV par jour, alors que Redon n’est qu’à 20 minutes du domaine. C’est Pierre Sancho, une personnalité connue des Baulois, qui a été nommé à la direction de l’établissement l’an dernier par Anne Jousse, présidente de B Signature Hôtels Resorts. L’ancien directeur du Royal Thalasso Barrière tient à souligner la diversité de l’offre proposée : « Je suis très heureux d’être revenu dans cette région que je connaissais déjà très bien avant de prendre la direction d’un bel établissement dans le sud de la France. Nous avons souvent cette image de restaurant gastronomique ou d’hôtel 5 étoiles, c’est exact, mais nous sommes d’abord un resort ouvert toute l’année, avec tout ce que cela signifie en termes de promesse, de confort et d’élégance. Il y a le restaurant gastronomique, Le Montaigu, le Bar des écuries qui a été construit dans les anciennes écuries, mais aussi le club-house qui est une brasserie élégante, un golf 18 trous, dirigé par Fabrice Gicquiaud, un Spa avec cinq cabines, dont une pour les soins en duo. On peut évidemment profiter de tout cet univers sans forcément être obligé de dormir à l’hôtel… »

Consommer avec modération, emporter son flacon ou dormir à l’hôtel…

Pierre Sancho ne manque pas d’idées de développement : « L’année dernière, j’ai voulu revoir plusieurs aspects du Domaine de la Bretesche, notamment la restauration, et nous proposons maintenant une carte très variée que Frédéric Murati renouvelle régulièrement au fil des saisons. Nous organisons aussi des dîners de prestige, toujours un vendredi. Le dernier en date a été élaboré avec le Castel Marie-Louise, l’autre Relais Château de la presqu’île, puisque nous avons invité Éric Mignard qui a élaboré un dîner à quatre mains avec notre chef Frédéric Murati ». L’équipe entend également se tourner davantage vers le bio : « Il y a un aspect que nous souhaitons développer, c’est le naturel. Nous proposons déjà une carte de vins naturels, bio ou élaborés en biodynamie. Nous avons aussi un projet de potager afin de cultiver nos propres légumes et nos propres herbes ». Venir dîner au Montaigu est toujours une expérience exceptionnelle, mais, quand on habite sur la côte, il faut aussi songer au retour… Alors, Pierre Sancho a pensé à ceux qui doivent rentrer en voiture et qui ne peuvent pas consommer plus de deux verres : « Nous avons à cœur de faire partager notre excellente carte de vins, mais avec modération, et, pour mieux en profiter, nous proposons aux clients de repartir avec leur bouteille. Un client a toujours pu repartir avec sa bouteille, or, en France, on n’ose pas trop la demander… Alors nous proposons à nos clients d’emporter avec eux leur flacon pour continuer la dégustation tranquillement chez soi… » Vous pouvez donc repartir avec votre bouteille ou dormir à l’hôtel : « À certaines dates, pour le choix du menu gastronomique, nous offrons la possibilité de dormir à l’hôtel à un prix doux, incluant le petit-déjeuner ». Autre nouveauté, pour permettre aux jeunes parents de profiter du restaurant gastronomique, l’établissement prend en charge une partie du baby-sitting : « Nous offrons aussi, sous certaines conditions, les deux premières heures de baby-sitting sur place. Les parents peuvent donc profiter tranquillement de la soirée, venir avec leur bébé et repartir, ou rester la nuit à l’hôtel… » De nouvelles animations sont par ailleurs proposées par des prestataires de la presqu’île, comme le survol des marais salants de Guérande, de la Brière et la remontée de la Vilaine en ULM, ou un vol en montgolfière. Le Domaine de la Bretesche reste une adresse d’exception et un coin de paradis qui n’a pas fini de nous surprendre.

Domaine de la Bretesche, 44780, Missilac. Tél. 02 51 76 86 96.

Pierre Sancho sur Kernews

Prendre soin de soi ou tout simplement prendre du bon temps au Spa de la Cour Carrée…

Anne-Charlotte Mauboussin est la responsable du Spa de la Cour Carrée du Domaine de La Bretesche. Ce centre dédié au bien-être propose un espace de relaxation avec une piscine intérieure chauffée à 28° toute l’année et l’on peut ainsi profiter du soleil sur une terrasse extérieure, avec aussi un sauna infrarouge 100% naturel. Le Spa de la Cour Carrée travaille depuis longtemps avec la marque de cosmétiques Cinq Mondes et, toujours dans cette démarche d’ancrer le Domaine de La Bretesche vers le bio, elle annonce une collaboration avec Biovive : « C’est une nouvelle marque de cosmétiques bio nouvelle génération qui estime que le respect de la nature est compatible avec des valeurs de progrès. Ce sont des cosmétiques bio et vegan, pour une clientèle très soucieuse de l’environnement, avec des soins détoxifiants, pour compléter notre gamme de soins ». Anne-Charlotte rappelle que le Spa de la Cour Carrée dispose d’un espace soins avec des cabines solo ou duo, des massages et des soins visage. Après les soins, on peut profiter d’un bon moment à la piscine intérieure ou au sauna (peignoir et chaussons gracieusement mis à disposition) et du resort à la carte, le temps d’une journée, entre la brasserie du club house, le restaurant gastronomique, le golf, la piscine ou le Spa de la Cour Carrée…

Soyez le(la) premier(e) à laisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*