Ker Astou devient la nouvelle chef de la Maison Pavie

C’est une belle et talentueuse recrue pour Stéphane Malhaire : Ker Astou est la nouvelle chef de la Maison Pavie. D’origine sénégalaise, elle est arrivée en France à l’âge de 16 ans et c’est autour de 30 ans qu’elle a commencé à se passionner pour la cuisine. Elle a très vite rattrapé son retard en étant sélectionnée à l’Ecole de la deuxième chance, où elle a été formée par le chef étoilé Thierry Marx. Elle est sortie major de sa promotion et Thierry Marx a souhaité la garder, puisqu’il l’a recrutée au Mandarin Oriental. Toutefois, au bout de quelque temps, elle a préféré retrouver son mari, qui est paludier sur la presqu’île, et elle a rejoint le Castel Marie-Louise à La Baule. On découvre une similitude surprenante entre le wolof (langue traditionnelle du Sénégal) et le breton, puisque son prénom, Ker, signifie maison en wolof… Ainsi, Ker Astou vient d’être nommée chef des cuisines du restaurant Maison Pavie à La Baule et elle a décidé de s’ouvrir davantage à la gastronomie du monde, tout en travaillant avec des produits locaux et en mélangeant aussi de la cuisine française avec des spécialités d’autres inspirations : « J’aime la cuisine. Avant d’être un métier, c’est d’abord de l’amour ! J’essaie de mettre beaucoup d’amour et un peu de magie dans mes plats. Nous faisons une cuisine 100 % maison et, chaque midi, je prépare mes plats pour le menu du jour, qui évolue tous les jours. La carte n’est pas figée. Et je privilégie fortement le local. Dans mes critères de sélection des produits, il y a d’abord le local et le moins de transports possible. Donc, nous faisons vraiment de la cuisine maison en partenariat avec le plus grand nombre de producteurs locaux. Nous avons de la chance, parce que nous avons beaucoup de producteurs locaux dans notre région ». Ker Astou confie aussi être une grande fan des produits japonais  : « J’aime les produits bruts et les retravailler pour montrer que l’on peut faire beaucoup de choses avec un produit pour lui donner davantage de valeur ». Une nouvelle aventure commence donc pour Ker Astou, qui est ravie de travailler avec Stéphane Malhaire : « Je connais Stéphane depuis 2009. C’est une personne que j’apprécie énormément. Nous nous entendons très bien depuis longtemps, c’est une bonne personne et un très bon patron ».


Christine Blanc

Installé au cœur de la baule depuis plus de 20 ans, le salon de coiffure Christine Blanc vous accueille dans une ambiance chaleureuse et conviviale entièrement dédiée à la beauté et au soin du cheveu. Composéd’un étage, il vous propose au sein d’un espace privilégié, consacrénotamment à la métamorphose du cheveu, de répondre aux exigences des client(e)s souhaitant profiter d’un moment de tranquillité et de relaxation.

Christine Blanc, 154, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 44500 La Baule-Escoublac. Téléphone : 02 40 11 05 11. Lien vers le site de Christine Blanc.


 

Soyez le(la) premier(e) à laisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*