Un livre sur l’histoire d’une famille guérandaise héroïque

Bernard Tabary, professeur de lettres à la retraite, déjà connu localement pour ses premiers romans, sort un nouvel ouvrage dans lequel il raconte l’histoire véridique de la famille Mahé qui s’est illustrée pendant la Résistance : « Je suis Guérandais et c’est le président de l’association des Amis de Guérande qui m’a donné cette idée d’écrire un livre sur les frères Mahé. J’ai fait beaucoup de recherches sur Internet et j’ai finalement décidé de raconter cette histoire. Je me suis entretenu avec le fils de l’un des frères Mahé, qui a une maison à Guérande, et il m’a permis de comprendre certaines choses ». Ces faits authentiques commencent en 1937 à la mort d’Eugène Mahé, ancien combattant de la Grande Guerre, qui laisse une veuve seule avec quatre fils, Jean, 20 ans, Yves, 18 ans, Gilles, 15 ans et Claude, 11 ans. La guerre éclate et les deux aînés se croisent par hasard dans un café à Londres. C’est cette rencontre inattendue qui a inspiré le titre du livre : « J’étais sûr que tu me trouverais ». Yves intègre la Royal Air Force. Il est fait prisonnier par les Allemands, mais il parvient à s’évader. De son côté, Jean rejoint le général Leclerc en Afrique. Un peu plus tard il, rallie l’armée américaine et il est nommé commandant du groupe de bombardement Bretagne. Pendant ce temps, la maman, Charlotte, cache des aviateurs anglais à Guérande. Or, son troisième fils, Gilles, milite, sans le savoir, au sein du même réseau et ils découvriront cela lors d’une réunion clandestine… Charlotte et deux de ses enfants, Gilles et Claude, sont arrêtés par les Allemands et ils sont déportés. Après la guerre, ils seront nommés Compagnons de la Libération. Ce parcours familial incroyable a évidemment beaucoup marqué Bernard Tabary : « C’est une histoire de gens tout à fait ordinaires qui peuvent avoir un destin que je considère comme étant vraiment extraordinaire. Ce qu’ils vivent est complètement fou. Cela m’a vraiment passionné. C’est un témoignage sur ce que les hommes peuvent faire, car il y a dans l’homme des possibilités que l’on ne connaît pas ». L’auteur est très inspiré par ce sujet : « J’ai fait un autre livre, qui est un roman, « Mauricette, l’insoumise de la Poche de Saint-Nazaire », qui se passe aussi pendant la Deuxième Guerre mondiale, et je raconte comment une femme tout à fait ordinaire peut devenir une grande résistante dans la Poche de Saint-Nazaire ».

« J’étais sûr que tu me trouverais » de Bernard Tabary est publié aux Éditions du Petit Pavé.

Soyez le(la) premier(e) à laisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*