Un groupe de bénévoles pour nettoyer la presqu’île

Un groupe vient de se constituer sur Facebook, afin de réunir des bénévoles pour nettoyer régulièrement la presqu’île guérandaise, avec l’objectif de rassembler le plus de monde possible. Paul, l’un des fondateurs du mouvement « Groupe de nettoyage de la presqu’île guérandaise », souligne : « Cette initiative est partie d’un constat simple : il ne faut pas laisser les choses en l’état lorsque c’est sale. Et nous avons décidé de nous réunir pour faire des actions communes ». Des sessions citoyennes sont déjà organisées pour nettoyer les plages et le groupe s’est d’ailleurs inspiré de ce mouvement : « C’est ce qui a créé le rebond. Il y a des jours classiques de nettoyage de la planète où l’on se contente de faire une ou deux actions par an, alors que notre idée était de créer un rendez-vous régulier pour faire du ramassage. Il y a les plages, mais nous avons aussi nos petits coins de paradis à préserver sur la presqu’île ». Une première action s’est déroulée sur la D192, entre le rond-point du McDonald’s à la sortie de La Baule et l’hippodrome de La Baule. Le constat est surprenant, puisque des réfrigérateurs, des WC, des pièces automobiles et même des déchets médicaux ont été trouvés : « Il y a un sérieux problème. À l’origine c’est un paludier, Jean-François, qui appartient à notre groupe, qui nous a conseillé d’aller voir ce coin. Quelle désolation ! Visiblement, il s’agirait d’une ancienne décharge sauvage, de l’époque où les déchetteries n’existaient pas. C’est un endroit massivement pollué et nous envisageons une action de plus grande ampleur ». Les personnes intéressées peuvent contacter l’équipe via Facebook : « Groupe de nettoyage de la presqu’île guérandaise ».

Soyez le(la) premier(e) à laisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*