Yves Métaireau publie une lettre ouverte aux Baulois

Yves Métaireau, maire de La baule et président de Cap Atlantique, publie une lettre ouverte aux Baulois. Cette lettre est également accessible en vidéo.

Chers amis baulois,

Les circonstances actuelles m’obligent à prolonger mon mandat, tout comme l’ensemble du conseil municipal, pour une durée indéterminée.

Je tenais tout d’abord à vous remercier du sang-froid et du sens des responsabilités que, la grande majorité d’entre vous, avez démontrés dans l’épreuve que nous traversons.

Je m’efforce aujourd’hui de gérer au mieux notre ville.

Depuis le 17 mars, les services de la commune et du Centre Communal d’Action Sociale et la municipalité toute entière s’emploient également sans relâche, à agir pour que les priorités humaines, sanitaires, sociales, économiques et financières soient sauvegardées à La Baule-Escoublac.

Cependant les infractions ou les entorses aux règles de confinement restent condamnables au regard des efforts de la plus grande majorité mais aussi eu égard aux médecins, personnels soignants et à tous ceux qui poursuivent leurs difficiles missions pour que nous retrouvions une vie normale.

130 agents assurent la continuité d’activité de notre ville, tout comme aussi un grand nombre de bénévoles d’associations bauloises pour la distribution alimentaire aux plus démunis, ou encore l’accueil de nombreux enfants des personnels soignants à l’école du Bois Robin.

Un plan de soutien aux entreprises est aussi en cours d’élaboration avec Cap Atlantique et la région des Pays de La Loire.

D’ici le 11 mai, nous devrons continuer à faire montre de patience, de vigilance pour espérer passer un été le plus libre possible, en recherchant les moyens de relancer, autant que faire se peut, notre saison touristique pour les professionnels baulois et ceux du territoire de Cap Atlantique.

Comme moi, vous êtes attachés à la qualité de vie à La Baule-Escoublac et je vous remercie de votre confiance, mais j’ai aussi besoin de votre soutien.

Quoi qu’il en soit, je vous assure de mon total investissement et je sais que notre ville comme toutes celles de Cap Atlantique recèlent suffisamment de ressources individuelles et collectives pour relever cet impensable défi.

Chaque lundi, je ferai un point sur les actions que nous menons à La Baule, ce que nous entreprendrons à partir du 11 mai, pour gérer au mieux le déconfinement.

Ces actions seront relayées dans tous les médias locaux, sur le site ainsi que sur les réseaux de la ville.

Yves Métaireau,

Maire de La Baule-Escoublac,

Président de la Communauté d’agglomération Cap Atlantique


UniCentre : créateur de bonheur

Céline, votre conseillère UniCentre formée à la relation d’aide et d’écoute, vous permettra de rencontrer des gens formidables comme vous qui souhaitez construire une union stable et durable. Ensemble, mais librement, vous bénéficierez de l’expérience et de sa compétence professionnelle, elle sera le trait d’union pour vous faire rencontrer la personne exceptionnelle que vous recherchez.

UniCentre  au 02 40 26 60 98. Lien vers le site d’UniCentre.


 

5 commentaires sur Yves Métaireau publie une lettre ouverte aux Baulois

  1. Merci Monsieur le Maire pour cette lettre.
    Je suis propriétaire d’une résidence secondaire et par respect aux consignes et au personnel médical contrairement à tous ces irresponsables je ne suis pas alle me confiner au bord de la mer.
    J’espère de tout coeur que je pourrais avec ma famille passer comme chaque année les vacances à la Baule,
    Bon courage et bravo.

    • J’espère en effet que les propriétaires de résidences secondaires (dont je fais partie en étant confiné en région parisienne) pourront s’y rendre très rapidement après le déconfinement. Cela me semble très important de ne pas CONCENTRER la fréquentation des lieux en juillet-août (éventuellement septembre), mais bien de l’ETALER sur une période englobant notamment le mois de juin pour ceux qui peuvent partir hors vacances scolaires. L’objectif étant donc d’éviter une trop forte densité de population en juillet-aout qui favoriserait la propagation du virus et de ne pas porter encore atteinte à nos libertés fondamentales.

  2. j’ai en tant que résident secondaire depuis 20 ans à La Baule, très peu apprécié ces diatribes anti-parisiens ( alors qu’il n’y a pas qu’eux ) les résidents secondaires assurent l’équilibres des finances de La Baule et font vivre ses commerces et entreprises . A titre ‘exemple il y a 2 ans ma voiture dotée d’un 75 a été sauvagement rayée des deux côtés et cela rejoint ces commentaires stupides

  3. Comme Barbe,je suis residente secondaire a la baule,mais je suis confinée a Paris.
    J ai hate de vous rejoindre, en toute légalité,
    A bientot
    Jeanne

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*